Festival international de l’humour
Accueil > Français > ART, LITERATURE ET ... > LIVRES, REVUES... > GENÈVE Malgré la crise, le Salon du livre y croit très fort...

GENÈVE Malgré la crise, le Salon du livre y croit très fort...

jeudi 26 avril 2012, par Lisbeth Koutchoumoff / Le Temps.ch

INAUGURATION Jeudi26 avril 2012

Malgré la crise, le Salon du livre y croit très fort

Lisbeth Koutchoumoff

Un salon redynamisé a ouvert ses portes mercredi. Les professionnels du livre tanguent face à un avenir très incertain

Les Suisses romands, de grandes lectrices qui lisent au lit
Lyonel Trouillot gagne le Prix du Salon de Genève
Notre « déjeuner avec » Isabelle Falconnier (23 .04.2012)
Un Salon du livre relooké mais classique (29.03.2012)
Le Salon international du livre et de la presse de Genève a ouvert ses portes mercredi dans une atmosphère redynamisée après plusieurs années d’impression de surplace. Une énergie qui se déploie dans un contexte économique particulièrement tendu pour les professionnels du livre, comme le démontre la défection de la FNAC qui a renoncé à son stand. Au lendemain du non à un prix unique du livre, libraires et éditeurs veulent croire à ce salon alors que l’avenir n’a jamais été aussi flou. Dans cette ambiance particulière, le conseiller fédéral Alain Berset a insisté, dans son discours inaugural, sur la nécessaire diversité de la production littéraire. Il attend de l’Office de la culture « des pistes d’action d’ici à la fin de l’été ».

Isabelle Falconnier, la nouvelle présidente, en poste depuis le mois d’août, a eu tout juste le temps d’imprimer sa marque, par petites touches repérables pour l’œil des habitués, à un programme largement dessiné avant sa nomination. Mais des petites touches qui comptent. L’entrée est nettement dessinée, avec un drapé noir et une enseigne claire, et ne se perd plus dans l’immensité de la halle. La signalétique (des allées, des bancs, des cafés, etc.) imaginée par l’agence Trivial Mass Production donne une cohérence à l’ensemble sur une note amusante qui fonctionne. Autre idée qui porte : la grande exposition, dévolue à Courbet cette année, se retrouve à l’intérieur du salon et non plus, un peu perdue, à l’extérieur.

(...)

Ci-joint le article complet

.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0