Festival international de l’humour
Accueil > Français > Evénements et spectacles/HOMMAGES PERMANENTS / Mémoire > MÉMOIRE 60è Anniversaire de la mort de Bertolt Brecht

MÉMOIRE 60è Anniversaire de la mort de Bertolt Brecht

dimanche 14 août 2016, par AC FESTINHUMOUR

MÉMOIRE 60è Anniversaire de la mort de Bertolt Brecht

- Vie de Bertolt Brecht (1898-1956)

Accueil | L’opéra de quat’sous | Schweyk dans la deuxième guerre mondiale | La résistible ascension d’Arturo Ui |

Accueil / Biographie dans "Mémo" (Le site de l’Histoire) / Un blog biographique (Jean Bérard)

Vie et oeuvres de Bertolt Brecht : bref aperçu

http://www.bertbrecht.be/biographie.php

- Bertolt Brecht

Citations « Bertolt Brecht » sur Wikiquote, le recueil de citations libre

Bertolt Brecht (Augsbourg, 10 février 1898 — Berlin, 14 août 1956) est un poète, metteur en scène et dramaturge allemand.
L’Exception et la règle, 1930[modifier]

- LES ACTEURS :

Observez bien le comportement de ces gens :

Trouvez-le surprenant, même s’il n’est pas singulier

Inexplicable, même s’il est ordinaire

Incompréhensible, même s’il est la règle.

Même le plus petit acte, simple en apparence

Observez-le avec méfiance ! Surtout de ce qui est l’usage

Examinez la nécessité !

Nous vous en prions instamment :

Ne trouvez pas naturel ce qui se produit sans cesse !

Qu’en une telle époque de confusion sanglante

De désordre institué, d’arbitraire planifié

D’humanité déshumanisée,

Rien ne soit dit naturel, afin que rien

Ne passe pour immuable.

• « L’Exception et la règle » (trad. Bernard Sobel, Jean Dufour) (1930), dans Théâtre complet, vol. 3, Bertolt Brecht, éd. L’Arche, 1974 (ISBN 2-85181-204-1), p. 7 (voir la fiche de référence de l’œuvre)

- LE MARCHAND

Pour le pétrole il faut lutter

Contre la terre et contre le coolie

Et dans cette lutte, qu’on se le dise :

L’homme faible meurt, l’homme fort se bat.

• « L’Exception et la règle » (trad. Bernard Sobel, Jean Dufour) (1930), dans Théâtre complet, vol. 3, Bertolt Brecht, éd. L’Arche, 1974 (ISBN 2-85181-204-1), p. 14 (voir la fiche de référence de l’œuvre)

- LE MARCHAND

L’homme faible meurt, l’homme fort se bat

Et c’est bien ainsi.

On aide le fort, on n’aide pas le faible

Et c’est bien ainsi.

Laisse tomber celui qui tombe, et donne-lui un coup de pied

Car c’est bien ainsi. […]

Et le Dieu des choses telles qu’elles sont, créa le maître et l’esclave !

Et ce fut bien ainsi.

Et celui pour qui ça va bien est bon ; et celui pour qui ça va mal est mauvais

Et c’est bien ainsi.

• « L’Exception et la règle » (trad. Bernard Sobel, Jean Dufour) (1930), dans Théâtre complet, vol. 3, Bertolt Brecht, éd. L’Arche, 1974 (ISBN 2-85181-204-1), p. 18-19 (voir la fiche de référence de l’œuvre)

-  LES ACTEURS :

Vous avez vu ce qui est habituel, ce qui se produit sans cesse.

Mais nous vous en prions :

Ce qui n’est pas singulier, trouvez-le surprenant !

Ce qui est ordinaire, trouvez-le inexplicable !

Ce qui est habituel doit vous étonner.

Discernez l’abus dans ce qui est la règle

Et là vous avez discerné l’abus

Trouvez le remède !

https://fr.wikiquote.org/wiki/Bertolt_Brecht

Ci-joint, pensées...

info portfolio

BB 'LE PIRE DES ANALPHABETES, C'EST L'ANALF POLITIQUE' BB 'QUI COMBAT...'
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0