Festival international de l’humour
Accueil > Français > Evénements et spectacles/HOMMAGES PERMANENTS / Mémoire > NEUCHÂTEL Disparition de Pierre Knecht, l’amoureux de toutes les langues (...)

NEUCHÂTEL Disparition de Pierre Knecht, l’amoureux de toutes les langues françaises Par Lisbeth Koutchoumoff /17 Fév 2019

vendredi 22 février 2019, par Lisbeth Koutchoumoff/letemps.ch

Disparition de Pierre Knecht, l’amoureux de toutes les langues françaises

Par Lisbeth Koutchoumoff

Publié lundi 18 février 2019 à 16:17, modifié lundi 18 février 2019

Source : https://www.letemps.ch/culture/disparition-pierre-knecht-lamoureux-toutes-langues-francaises

Le linguiste, professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel, est décédé le 17 février

Le linguiste et philologue Pierre Knecht, spécialiste du français et des dialectes de Suisse romande, est décédé dimanche soir, 17 février. Professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel, il a été rédacteur au Glossaire des patois de la Suisse romande de 1963 à 1985. Il a participé à l’ouvrage collectif La Suisse aux quatre langues en signant la contribution consacrée aux dialectes romands. L’ouvrage a d’abord paru en allemand, en 1982, et c’est Pierre Knecht, avec son collègue Christian Rubattel, qui l’a traduit en français (Ed. Zoé, 1986).
Pierre Knecht a également collaboré à la monumentale Histoire de la langue française entamée au début du XXe siècle par Ferdinand Brunot et poursuivie dans les années 1980 par Gérald Antoine et Robert Martin (Ed. du CNRS). Il a dirigé le Dictionnaire suisse romand (Ed. Zoé 1997 et 2004), volet romand d’une mobilisation de plusieurs pays francophones pour décrire, cartographier et étudier la totalité des usages du français.

Des québécismes aux régionalismes de France

Avec un soutien de la Confédération, c’est le Centre de dialectologie et d’étude du français régional de l’Université de Neuchâtel qui a rassemblé chercheurs et énergies. Pierre Knecht a aussi participé au Dictionnaire historique de la langue française(Le Robert) aux Monographies lexico-graphiques du Trésor de la langue française au Québec, ainsi qu’au Dictionnaire des régionalismes de France de l’Institut national de la langue française.

Dans les années 1950, alors jeune chercheur, Pierre Knecht a été l’assistant du savant bâlois Walther von Wartburg pour l’élaboration de son Dictionnaire étymologique de la langue française, le fameux Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW), sous-titré « Une représentation du trésor lexical gallo-romain ». Commencé dans les années 1920, cet ouvrage exceptionnel, porté aux nues par les spécialistes du monde entier, s’est achevé en 2003 avec la parution du 25e volume. Pierre Knecht avait fait ses études en langues romanes à Zurich. Il a vécu à Paris et à Damas en Syrie où il a appris l’arabe.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0