Festival international de l’humour
Accueil > Français > Evénements et spectacles/HOMMAGES PERMANENTS / Mémoire > SUISSE/ MÉMOIRE PERMANENTE-Hommage de l’Association Festinhumour au Clown (...)

SUISSE/ MÉMOIRE PERMANENTE-Hommage de l’Association Festinhumour au Clown Spidi

lundi 13 août 2018, par AC FESTINHUMOUR

SUISSE/ MÉMOIRE PERMANENTE-Hommage de l’Association Festinhumour au Clown Spidi

Suisse
27 juillet 2018

Le clown Spidi du cirque Knie est décédé

Peter Wetzel, âgé de 51 ans, s’est donné la mort à Aarau, a annoncé vendredi le cirque.

https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Le-clown-Spidi-du-cirque-Knie-est-decede-25330508

Le cirque Knie est en deuil. L’institution a perdu son clown Spidi. En effet, Peter Wetzel n’est plus. Il s’est donné la mort à l’âge de 51 ans, ce jeudi soir à Aarau. « Notre mascotte n’est plus », a pleuré Géraldine Knie, directrice artistique, dans une annonce parue sur le site du cirque.
« La famille Knie, tous les artistes et employés pleurent Spidi et garderont de lui un souvenir inoubliable », précise le texte. « Le cirque était la vie de Spidi : par conséquent, les représentations de ce vendredi à Aarau auront lieu comme d’habitude », souligne-t-il.
L’artiste, bien connu pour sa petite taille, son nez rouge et ses grosses lèvres blanches, a marqué l’image de l’institution. Il faisait partie du cirque depuis 24 ans.
(cht

- Dernier adieu en Suisse

13 août 2018

- « Spidi avait 2 visages. Il nous a caché des choses » (Vidéo)

Source :https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/-Spidi-avait-2-visages--Il-nous-a-cache-des-choses--29000448

Le cirque Knie a rendu, lundi, un dernier hommage à son clown mascotte pendant 25 ans, qui a mis fin à ses jours à la fin du mois dernier.

Peter Wetzel, alias Spidi, s’est suicidé à 51 ans, le 26 juillet dernier. Le cirque Knie et ses fans lui ont rendu hommage lundi dans le canton de Berne, à l’occasion des funérailles publiques du quinquagénaire.Le temps était maussade, « comme si le ciel pleurait », écrit Blick. Pendant une heure, c’est le pasteur du cirque Ernst Heller qui a dirigé la célébration, à laquelle environ 500 personnes ont assisté.
« Spidi, tu avais une dépression, mais tu ne voulais pas la partager avec nous. Tu voulais aller à ta guise. Tout seul. J’étais au courant de ton mal-être mais tu ne voulais pas te confier », a notamment dit le pasteur, selon nau.ch. « Nous nous posons tous la question : pourquoi a-t-il choisi cette voie ? », s’est interrogé Ernst Heller, cité par Blick. « Nous ne pouvons pas trouver une réponse à cette question, car Spidi avait deux visages. Il nous a caché des choses profondes. » Et le pasteur d’expliquer que tous les membres de la troupe se sentent « coupables » : « Nous aurions dû être en mesure d’en faire plus ».
Géraldine Knie, directrice artistique du cirque a déposé une gerbe de fleurs avant la cérémonie durant laquelle, sous le coup de l’émotion, elle n’est pas parvenue à prendre la parole. C’est le pasteur qui a lu un texte qu’elle avait écrit.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0